Accueil » Posts tagged 'stage'

Tag Archives: stage

Post-Doc : Analyse régionale des flux à Lausanne

Voila un profil de post-doc taillé sur mesure pour les anciens étudiants de l’option modélisation spatiale du master Geoprisme …

Première assistante ou Premier assistant en géographie, spécialisation « Analyse régionale de flux »

 

Entrée en fonction: 01.08.2013
Fin de contrat: 31.07.2014
Durée du contrat: 1 an, non renouvelable
Taux d’activité: 100%
Lieu de travail: Université de Lausanne-Suisse, Institut de géographie et durabilité

Profil souhaité:

Le candidat doit avoir un doctorat en géographie quantitative et une solide expérience en mathématiques appliqués, économétrie spatiale, analyse de données et statistique, ou géovisualisation. Le candidat devrait avoir des bonnes compétences en modélisation et analyse de flux géographiques. Une bonne connaissance des sujets connexes (modèles d’interaction spatiale, modèles locaux, autocorrélation spatiale, etc.) serait appréciée. Les candidat-e-s doivent avoir la volonté de faire de la recherche dans le domaine de l’analyse régionale des flux.

Description des tâches:

50% au maximum du taux d’activité sera consacré à la modélisation et l’analyse empirique des flux géographiques et de leur autocorrélation, et à la réalisation de travaux collectifs de recherche (publications, contributions à des colloques, etc.), en coordination avec F. Bavaud, C. Kaiser et C. Mager, initiateurs du projet.
50% au minimum du taux d’activité sera consacré à la réalisation de travaux personnels de recherche (valorisation de la thèse, publications, contributions à des colloques, etc.).

Dossier de candidature:

Envoi d’un dossier électronique à carole.oppliger@unil.ch comprenant :
– lettre de motivation
– curriculum vitae
– coordonnées de deux personnes pouvant fournir des références (par ex. superviseur de la thèse)
– copie du titre de doctorat
– version électronique de la thèse et de publications

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter francois.bavaud@unil.ch, christian.kaiser@unil.ch ou christophe.mager@unil.ch.

Délai de candidature:

14.06.2013

Secrétariat IGD

carole.oppliger@unil.ch

Professeur François Bavaud

francois.bavaud@unil.ch

Christian Kaiser, Maître d’enseignement et de recherche

christian.kaiser@unil.ch

Christophe Mager, Maître d’enseignement et de recherche

christophe.mager@unil.ch

http://www.unil.ch/igul

Publicités

Offre de Stage : Traitement et analyse de l’information spatiale (Juin-Juillet 2013)

Une offre d’emploi portant sur l’espace transfrontalier français qui est parfaitement dans les cordes des étudiants du M2 Geoprisme ayant suivi les filières « Villes et Territoire d’Europe » et surtout  « Analyse Spatiale et Modélisation » .

Assistant(e) ingénieur (AI) – Traitement, analyse et représentation de l’information spatiale

1er juin 2013 15 juillet 2013

Temps de travail : mi-temps

Rémunération : Environ 910 euros brut soit 730 euros net / mois

CONTEXTE

La mission s’inscrit dans le cadre d’une étude pour la DATAR portant sur l’observation de l’emploi dans les espaces transfrontaliers français. L’objectif est d’évaluer la faisabilité d’un observatoire pérenne de ces territoires. L’enjeu principal réside dans l’harmonisation d’informations géographiques produites dans des contextes nationaux différents et caractérisées par une forte hétérogénéité (de définitions, de nomenclatures, de maillages, de pas de temps…). Cette étude est conduite par le Collège International des Sciences du Territoires (axe Information territoriale locale), à la demande de l’UMS RIATE.

 

MISSION ET ACTIVITES

 

L’assistant(e) ingénieur aura pour mission de construire un inventaire documenté de données locales sur la thématique de l’emploi et de constituer un système d’information cohérent à partir de ces données. Plus précisément, le travail consistera à :

  •  Identifier les producteurs et diffuseurs des données : instituts nationaux et/ou régionaux, accès aux données, …
  • Collecter, enrichir les métadonnées associées (définitions, couverture spatiale et temporelle)
  • Constituer une base de données pour l’étude
  • Révéler les problèmes associés à l’hétérogénéité des données et présenter les précautions à prendre dans la manipulation et l’interprétation de ces données transfrontalières
  • Réaliser une cartographie des zones d’emploi de la zone transfrontalière, pour quelques indicateurs clés

Le travail est encadré par Marianne Guérois et Malika Madelin, de l’Université Paris Diderot.

APTITUDE ET COMPETENCES REQUISES

De niveau L3 ou +, l’assistant ingénieur devra :

  • avoir des compétences en géographie et en analyse spatiale ;
  • avoir une connaissance du traitement et de l’analyse des données géographiques ;
  • connaître un logiciel de SIG ;
  • être capable d’utiliser les logiciels spécialisés de cartographie, en appliquant les règles de la sémiologie graphique ;
  • savoir manipuler, créer et gérer des bases de données géographiques ;
  • maîtriser l’anglais scientifique et technique (lu et écrit) du domaine.

Qualités requises :

  • Autonomie dans le travail et aptitudes relationnelles
  • Curiosité thématique et méthodologique

CONTACTS

Marianne Guérois (marianne.guerois@univ-paris-diderot.fr)

Malika Madelin (malika.madelin@univ-paris-diderot.fr)

Offre de stage : LGV – Charente

 Une offre de stage intéressante pour des étudiants en master 1 ou master 2 Science des territoires Géoprisme.

OFFRE DE STAGE : Impact de la vie des salariés LGV SEA sur les territoires d’accueil du chantier :

Avec cent kilomètres de ligne ferroviaire nouvelle et près de 50 communes directement impactées par le tracé, le département de la Charente est concerné par le tiers du linéaire du chantier de construction de la LGV SEA.
L’accueil du chantier représente une opportunité de développement économique pour le Département de la Charente et les territoires traversés, opportunité à laquelle se sont collectivement préparés les acteurs socio-économiques et partenaires institutionnels depuis 2010.
Les questions liées à l’accueil des salariés ont été appréhendées et traitées par le Conseil général de la Charente, chef de file garant d’une cohérence d’action et d’accompagnement à l’échelle départementale. L’objectif poursuivi est de faciliter l’installation et l’intégration des salariés dits « en grand déplacement » dans leurs nouveaux territoires de vie sur les aspects relevant du quotidien.
L’année 2013 est la plus dense en matière d’activité et de progression des travaux. Cettepériode est par conséquent la plus forte en terme de présence de salariés sur les territoires proches du chantier.
L’objectif du stage est d’apprécier les conditions effectives d’installation des salariés et d’évaluer l’impact sur la vie et l’économie locale de leur présence conjoncturelle sur les territoires, au travers de trois approches :
  • la vision des élus
  • la vision des salariés
  • la vision des prestataires.
Durée du stage : de 3 à 6 mois entre avril/mai et octobre 2013

Champs et niveau d’étude requis : licence à master 1 ou 2, dans les domaines de la géographie, de l’aménagement, des sciences politiques, de l’économie ou du développement territorial.
Conditions de rémunération du stagiaire : 436.05 euros par mois
Lieu d’accueil : Direction de l’aménagement et de l ’Education, 36 rue de l’Arsenal, 16000 Angoulême.
Dépôt des candidatures avant le 30 avril 2013, à l’ attention de Monsieur le Directeur Général Adjoint de l’aménagement et de l’éducation, à l’adresse suivante :
Conseil général de la Charente
31 Boulevard Emile Roux
16000 ANGOULEME
Contact pour renseignement : Marine ORY, chargée de mission Grands aménagements, 05 16 09 75 73, mory@cg16.fr