Accueil » Cours » Programme du séminaire de recherche 2017: L’hétérogénéité, enjeux théoriques, défis méthodologiques

Programme du séminaire de recherche 2017: L’hétérogénéité, enjeux théoriques, défis méthodologiques

L’hétérogénéité, comme différence de nature, renvoie à une diversité porteuse de richesse, mais aussi à un verrou technique redoutable – que l’on pense au défi que constitue l’appariement de sources hétérogènes. Quelles sont les limites des traitements mis en œuvre, souvent fondés sur la recherche d’une moyenne ? Comment conserver la richesse de l’hétérogénéité et en même temps rendre possibles des comparaisons ? Au-delà de la question des bases de données, l’hétérogénéité, telle qu’elle peut caractériser un territoire ou une portion de territoire, est-elle socialement souhaitable ? Quels modèles de gouvernance la privilégient ? L’hétérogénéité s’opposerait-elle à l’intégration ? La formulation de cette question renvoyant aussi bien au champ de la géomatique qu’à celui de la géographie sociale…
La question de l’hétérogénéité traverse ainsi largement le champ de la géographie : comme objet géographique, comme notion capable de saisir les caractéristiques d’un territoire, comme positionnement de recherche à même d’articuler approche qualitative et approche quantitative, comme réalité méthodologique, enfin, à l’heure des données massives.

Mardi 21 février : salle 412, Institut de Géographie
13h45-14h30 Antoine Pécoud (Professeur, Université Paris XIII)
« Immigration, entreprenariat et ethnicité »

14h30-15h15 Catherine Rhein (Directrice de recherche CNRS)
« Hétérogénéité, mixité, inégalité : réflexions et propositions sur l’analyse des classes sociales »

Mercredi 22 février : Nouvel Amphi, Institut de Géographie
14h15-15h Béatrice von Hirschhausen (CNRS/Centre Marc Bloch Berlin)
« Hétérogénéité géographique des pratiques culturelles ; l’exemple des frontières fantômes »

15h-15h45 Denis Eckert (Directeur de recherche CNRS)
« L’hétérogénéité européenne à l’épreuve des données spatialisées du Web of Science: les «  »villes scientifique » en Europe »

Jeudi 23 février : salle 402, Institut de Géographie
14h15-15h Sébastien Mustière (Directeur de Recherche COGIT)
« Comment appréhender l’hétérogénéité de représentation des données géographiques ? »

15h-15h45 Nicolas Rochard (Administrateur SIG Agence de Développement et d’Urbanisme du Grand Amiénois)
« L’hétérogénéité des données et de leurs usages dans la planification et la gestion du foncier »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :