Accueil » Uncategorized » UE3 – ANSPS – Analyse spatiale des phénomènes sociaux

UE3 – ANSPS – Analyse spatiale des phénomènes sociaux

Responsables : Claude Grasland, Julie Vallée

Objectif

L’objectif de cet enseignement situé aux frontières de l’analyse spatiale et de la sociologie structurale est de proposer un ensemble d’outil permettant d’analyser les comportements spatiaux ou territoriaux, individuels et collectifs. On part d’une étude des déterminants individuels de l’interaction en séparant les composantes déterministes et probabilistes, spatiales et sociales. Puis on examine les modèles d’interaction à des niveaux de plus en plus agrégés en montrant comment se combinent émergence et déterminisme, héritage et anticipation

Savoir-faire associés

Applications nombreuses dans le domaine de la science des territoires, notamment dans le domaine de l’aménagement du territoire à différentes échelles (analyse des flux et des réseaux, cohésion territoriale, discontinuités). Applications également dans le domaine de l’analyse des enquêtes individuelles comportant des mélanges de variables de nature géographique et sociologique (par exemple, modèles de choix résidentiels).

Evaluation

Une note globale pour les étudiants suivant l’ensemble du parcours ASTIT. Une note spécifique au module dans le cas d’étudiants ne suivant pas tout le parcours.

Indications bibliographiques

  • P.M. BLAU, « Multilevel Structural Analysis », Social Networks 15, 1993, 201-215.
  • A. DEGENNE, M. FORSÉ, Les réseaux sociaux, Paris, Masson, 1994.
  • C. GRASLAND, « Spatial Analysis of Social Facts », in : F. BAVAUD, C. MAGER, Handbook of Theoretical and Quantitative Geography, Lausanne, FGSE, University of Lausanne, 2009.
  • H. MATHIAN, M. PIRON, « Echelles et système d’échelles », in : L.SANDERS, dir., Modèles en analyse spatiale, Paris, Hermès, 2001.
  • D. PUMAIN, T. SAINT-JULIEN, Les interactions spatiales, Paris, Armand Colin, coll. Cursus, 2000.
  • C. RHEIN, « Intégration sociale, intégration spatiale », L’espace géographique 3, 2002, 193-207.
  • S. WASSERMAN, K. FAUST, Social network analysis. Methods and applications, New York, Cambridge University Press, 1994.

Calendrier 2017-2018 (sous réserve).

Séance 1 (27 sept) : Introduction théorique à l’analyse spatiale des phénomènes sociaux – L’exemple de la Prison (CG)

Séance 2 (4 oct) : Introduction théorique à l’analyse spatiale des phénomènes sociaux- L’exemple de Yemessoa (CG)

Séance 3 (18 oct) : Autocorrélation spatiale 1 (CG)

Séance 4 (25 oct) : Autocorrélation spatiale 2 (CG)

Séance 5 (8 nov) : Les effets de lieux – Analyses statistiques multiniveau 1 (JV) (2h)

Séances 6 & 7 (22 nov) : Les effets de lieux – Analyses statistiques multiniveau 2 & 3  (JV) (4h)

Séance 8 (29 nov) : Interaction socio-spatiale 1 (CG)

Séance 9 (6 dec) : Interaction socio-spatiale 2 (CG)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :