Accueil » Uncategorized » Offre de Stage : Traitement et analyse de l’information spatiale (Juin-Juillet 2013)

Offre de Stage : Traitement et analyse de l’information spatiale (Juin-Juillet 2013)

Une offre d’emploi portant sur l’espace transfrontalier français qui est parfaitement dans les cordes des étudiants du M2 Geoprisme ayant suivi les filières « Villes et Territoire d’Europe » et surtout  « Analyse Spatiale et Modélisation » .

Assistant(e) ingénieur (AI) – Traitement, analyse et représentation de l’information spatiale

1er juin 2013 15 juillet 2013

Temps de travail : mi-temps

Rémunération : Environ 910 euros brut soit 730 euros net / mois

CONTEXTE

La mission s’inscrit dans le cadre d’une étude pour la DATAR portant sur l’observation de l’emploi dans les espaces transfrontaliers français. L’objectif est d’évaluer la faisabilité d’un observatoire pérenne de ces territoires. L’enjeu principal réside dans l’harmonisation d’informations géographiques produites dans des contextes nationaux différents et caractérisées par une forte hétérogénéité (de définitions, de nomenclatures, de maillages, de pas de temps…). Cette étude est conduite par le Collège International des Sciences du Territoires (axe Information territoriale locale), à la demande de l’UMS RIATE.

 

MISSION ET ACTIVITES

 

L’assistant(e) ingénieur aura pour mission de construire un inventaire documenté de données locales sur la thématique de l’emploi et de constituer un système d’information cohérent à partir de ces données. Plus précisément, le travail consistera à :

  •  Identifier les producteurs et diffuseurs des données : instituts nationaux et/ou régionaux, accès aux données, …
  • Collecter, enrichir les métadonnées associées (définitions, couverture spatiale et temporelle)
  • Constituer une base de données pour l’étude
  • Révéler les problèmes associés à l’hétérogénéité des données et présenter les précautions à prendre dans la manipulation et l’interprétation de ces données transfrontalières
  • Réaliser une cartographie des zones d’emploi de la zone transfrontalière, pour quelques indicateurs clés

Le travail est encadré par Marianne Guérois et Malika Madelin, de l’Université Paris Diderot.

APTITUDE ET COMPETENCES REQUISES

De niveau L3 ou +, l’assistant ingénieur devra :

  • avoir des compétences en géographie et en analyse spatiale ;
  • avoir une connaissance du traitement et de l’analyse des données géographiques ;
  • connaître un logiciel de SIG ;
  • être capable d’utiliser les logiciels spécialisés de cartographie, en appliquant les règles de la sémiologie graphique ;
  • savoir manipuler, créer et gérer des bases de données géographiques ;
  • maîtriser l’anglais scientifique et technique (lu et écrit) du domaine.

Qualités requises :

  • Autonomie dans le travail et aptitudes relationnelles
  • Curiosité thématique et méthodologique

CONTACTS

Marianne Guérois (marianne.guerois@univ-paris-diderot.fr)

Malika Madelin (malika.madelin@univ-paris-diderot.fr)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :